Actualité du lycée

 
 
BTS ASSISTANT DE GESTION PME-PMI EN APPRENTISSAGE - ENTRETIENS
 
La cinquième promotion du BTS Assistant de Gestion PME-PMI en APPRENTISSAGE, débutera à la rentrée de septembre 2015, au lycée de Bagatelle, à Saint-Gaudens.

Dans ce cadre, les candidats désireux de postuler à cette formation, devront laisser leurs coordonnées au secrétariat du lycée, auprès de Mme Delphine DUBUC au 05.62.00.82.30, avant le 26 juin 2015. (Lun-Mar-Jeu : 13h30 – 16h45 ; Ven : 13h30 – 16h15)

L’équipe enseignante recevra les candidats, en entretien, le lundi 29 Juin 2015 - de 9h à 12h et de 13h à 16h en salle 112 au lycée de Bagatelle.

Chaque futur apprenti devra, à cette occasion, présenter :
 son projet personnel et professionnel ;
 un CV et une lettre de motivation à destination d’un futur employeur ;
 les contacts déjà pris avec les futurs employeurs.

Afin de faciliter le déroulement de cette journée, veuillez préciser au secrétariat votre présence à cette rencontre.
Nous vous rappelons que l’inscription en formation au lycée de Bagatelle ne peut avoir lieu qu’une fois le contrat d’apprentissage signé avec l’employeur.

L’équipe pédagogique
Catherine LAFUSTE cathylafuste@orange.fr
Sylvie PIMPETERRE sylvie.pimpeterre@free.fr
 
 
LES MONTRES CONNECTEES INTERDITES AU BACCALAUREAT
 
Comme on s’y attendait, les montres connectées sont bel et bien interdites lors des épreuves du baccalauréat. Il est à cette occasion rappelé que le téléphone doit être ETEINT puis rangé dans le cartable. Le fait de laisser un téléphone allumé peut être considéré comme une tentative de fraude (du fait notamment de la communication possible avec un autre appareil connecté).
En revanche il est plus que conseillé aux élèves de venir avec une montre (non connectée) car l'heure ne leur sera pas donnée par les surveillants.
Il est également interdit de s'échanger quoi que ce soit. Il est donc grand temps de renouveler ses fournitures scolaires de base (stylo de rechange, effaceur de rechange, crayon à papier/taille crayon, grande  équerre graduée, etc. ). Une seconde calculatrice ou au moins un jeu de piles de rechange (si elles n'ont pas été changées juste avant les épreuves) permettent d'éviter de mauvaises surprises dans les épreuves où la calculatrice est autorisée.
Il est plus que conseillé de venir avec une bouteille d'eau et de s'hydrater de façon régulière.
Prière enfin de vérifier qu'il ne reste rien de compromettant dans la trousse...
 
 
 
ATELIER CHANT
 
L'atelier chant (groupe The Unknown Singers)  se produira sur scène samedi 20 juin à 18H30 au café Renaissance à Saint-Gaudens.
 
 
RAID DEPARTEMENTAL LYCEES
 

3 équipes mixtes de 6 élèves du lycée Bagatelle ont participé le mercredi 27 mai au RAID départemental des lycées à Revel et Saint-Ferréol.

Elles ont concouru avec 25 autres équipes dans des épreuves de VTT, escalade, canoë, trial, Trail, course d'orientation, slakline et paddle board.

Nos 3 équipes se sont brillamment illustrées en terminant 1ère, 6ème et 8ème .

Grâce à ces résultats une équipe sera qualifiée pour le RAID académique en octobre prochain.

FELICITATION à nos 18 élèves ainsi qu'aux 4 enseignants qui les ont accompagnés.

 
 

DES LYCEENS DE BAGATELLE SUR LES CHEMINS DE L'EXIL REPUBLICAIN ESPAGNOL

 
En février 1939 sont arrivés par train de nuit en gare de Saint-Gaudens 320 réfugiés républicains espagnols. Hébergés dans un premier temps aux Haras de Saint-Gaudens, ils sont par la suite séparés en deux groupes puis transférés dans les centres d’hébergement de Miramont de Comminges et de Gourdan-Polignan. Pour comprendre comment ces exilés républicains espagnols sont arrivés jusqu’en Comminges, les 29 et 30 avril derniers, 22 élèves de Terminale et 22 élèves de Première ont participé à un séjour sur des lieux de mémoire  de l’exil républicain espagnol accompagnés de M. Estaran Jules, président de l’association  « Memoria y exilio », Mme Rodriguez Claudia, membre de l’association.
 
 

Le parcours  a débuté le mercredi matin par une visite  du MUME situé à La Jonquera qui a permis de situer le conflit guerrier sur le plan historique et géographique et de recueillir des informations sur l’exil de 1939.  La visite guidée a préparé les élèves aux activités qui allaient suivre. La Jonquera et les villages des environs ayant été  témoins en première ligne de l’exode républicain.

L’après-midi, un premier arrêt à La Vajol, village où le gouvernement républicain s’est installé début 1939. Découverte du monument dédié aux exilés puis  arrêt au village à la « Fuente del amor » où se trouvent des plaques commémoratives en hommage aux membres du Gouvernement Républicain, au Président de la Generalitat de Catalunya  LLuis Campanys et aux milliers d’anonymes républicains  exilés. Écoute du témoignage de M. Estaran, fils d’exilés républicains.

Monument à la mémoire des exilés républicains situé à La Vajol, sculpture en bronze inspirée d’une photographie qui fut publiée pour la première fois le 18/02/39 dans la revue française « L’Illustration ». Chant du « Paso del Ebro » par les élèves sous la direction de Mme Rodriguez.

Pour découvrir la suite de l’article  cliquer ici (bientôt...).

 
 
 
 
 
DE EXCVRSIONE IN CONVENARUM TERRA
 
Le 26 mai dernier, les 12 latinistes du lycée Bagatelle ont remonté les siècles pour revivre l’emploi du temps d’un habitant gallo-romain de la région de Lugdunum Convenarum (actuelle Saint-Bertrand de Comminges). La journée commence par des emplettes au marché, au carrefour des axes principaux, où se trouve le monument à enceinte circulaire. Puis, direction les thermes du Nord, pour les exercices et la toilette journalière. Après quelques tours de palestre, on passe aux bains, d’eau chaude, tiède ou froide. Notre tour en ville se termine par le forum, où l’on s’acquitte d’une offrande au Génie de la ville, et par le théâtre, adossé à la colline, pour consulter le programme des représentations de la semaine. Avant le repas, nous faisons un détour par la basilique de Saint-Just Valcabrère, construite aux XI-XIIème siècles grâce aux vestiges de l’époque gallo-romaine. Ainsi, les bénitiers sont creusés dans des chapiteaux corinthiens… A midi, nous sommes chaleureusement accueillis par Hélène et Renzo, les gérants passionnés du Lugdunum, restaurant qui a remis à l’honneur la cuisine romaine antique après un long travail de recherche en collaboration avec le CNRS. Les yeux pétillent, les narines frémissent, les papilles se dilatent… Une expérience exceptionnelle qui permet de découvrir une palette extrêmement variée de saveurs, dominées par l’association subtile des épices et du miel. Il faut désormais regagner nos pénates : direction Montmaurin où se niche une magnifique villa – c’est-à-dire une ferme cossue au cœur d’un domaine agricole – qui a connu son apogée au IVème siècle avant JC. De nombreuses pièces sont propices au repos et à la détente, notamment celles du logis d’été, en surplomb, qui offrent une vue imprenable sur la campagne alentour. Quel dommage au final que le beau temps n’ait pas été au rendez-vous ! Jupiter Très-Bon Très-Grand n’a pas écouté nos prières, et se verra donc privé d’un énième ex-voto qui aurait pu enrichir la collection exposée actuellement aux Olivétains II…
 
 
 
 
 
 
QUINZAINE ARTS VISUELS
 
 
 
SAVES, COMMINGES, ARAN, CATALOGNE : L'ECHANGE OCCITAN DES LYCEENS PREND DE L'AMPLEUR
 

49 lycéens gascons de l’Isle Jourdain et de Saint-Gaudens ont rencontré de jeunes Aranais et Lleidatans du 27 avril au 1er mai.
 
Après la venue de lycéens du Val d’Aran en novembre passé, ce sont 49 lycéens du lycée Joseph Saverne de l’Isle-Jourdain et du lycée Bagatelle de St-Gaudens qui sont partis à la rencontre de leur correspondants au Val d’Aran. Cet échange, qui commence à s’enraciner, s’appuie sur la langue occitane qui est commune à cette vallée espagnole et la Gascogne, qu'elle soit toulousaine ou pyrénéenne. Le voyage des jeunes gascons s’est fait du 27 avril au 1er mai, grâce à l'action des professeurs Nicolas Rey-Bèthbéder, Jean-Paul Ferré et Miquèu Segalàs Mir.
Le premier jour, les jeunes de l’Isle-Jourdain et St-Gaudens sont allés en cours au lycée de Vielha où ils ont pu assister à des cours en occitan car c'est, en Catalogne, une langue officielle. Cette journée a permis aux élèves de mesurer les différences et les ressemblances de l’enseignement entre deux États distincts. 
Le lendemain le 28 avril, avec l’aide d’un guide, nos jeunes ont pu faire une belle randonnée dans la montagne aranaise où la neige était présente sous un généreux soleil.
Le 29 avril se fut le tour de Lleida, importante cité de cent cinquante mille habitants. Les élèves ont pu découvrir une remarquable cathédrale dominant cette ville catalane de la vallée de l’Èbre. À cette occasion ils ont rencontré les étudiants d’occitan d’Aitor Carrera à l’université de Lleida dont la fondation date de 1300. La réception par le président de l’université lui-même dans le prestigieux salon Victor Siurana a fait comprendre à nos jeunes l’importance de l’occitan pour cette université où cette langue bénéficie d’une attention toute particulière. Des liens intéressants se sont noués entre nos lycéens gascons et quelques étudiants d’occitan de Lleida qui leur ont fait visiter les rues de la vieille ville où la langue catalane est omniprésente.
Le 30 avril, ils ont vu Barcelone. Après les traditionnelles visites sur les Ramblas, le quartier gothique et les réalisations de Gaudí, nos lycéens sont allés à Montjuïc où se trouve un imposant château pour une visite originale. En effet, ces fortifications furent une sinistre prison franquiste. Depuis peu, le château a été reconverti par la mairie de Barcelone en espace de mémoire. Le site est aussi intéressant car c’est un belvédère unique qui permet de voir toute la capitale catalane. Le jour du retour, les lycéens sont passés par l’Aragon et ses paysages désertiques et ont vu Mediano, L’Aínsa et Bielsa.
Avec l’aide de la région Midi-Pyrénées, un DVD sera produit avec des vidéos du voyage et des présentations en occitan des élèves de l’échange. Il est à noter aussi qu’un projet d’échange occitan inter étatique, plus ambitieux encore, pourrait avoir lieu au printemps 2016. L’idée serait de faire un échange occitan sur trois États : Espagne, France et Italie. Ainsi des lycéens du Val d’Aran et de la Gascogne commingeoise et toulousaine iraient à la rencontre de ceux des vallées occitanes d’Italie. Mais c’est une autre histoire à écrire...

 

 
 
 

ORIENTATION

 
Consultez régulièrement le blog de la rubrique ORIENTATION sur l'ENT du lycée.
 
 

 

DERNIERS ARTICLES

Vie culturelle






DERNIERS EVENEMENTS

Vie culturelle


Modifier le commentaire 

par super Admin le 25 juin 2015 à 08:45